Select Page
L’équipe de rédaction du blogue de la Société francophone vous offre, d’abord et avant tout, un bon début d’année! Nous avons conclu le mois de décembre en faisant le récit du spectacle de Vincent Vallières, de passage au Victoria Event Center. Les deux prochains articles du blogue feront place aux artistes du Grand Victoria, dans une variété de disciplines, dont la photographie, la musique, le spectacle, les arts littéraires et plus encore!

Le Conseil culturel et artistique francophone de la Colombie-Britannique (CCAFCB) propose un répertoire détaillé d’artistes britanno-colombien.ne.s francophones de tout acabit. C’est à partir de celui-ci que nous avons sélectionné les profils présentés au fil de cet article. Le Conseil, situé à Vancouver, a été fondé en 1996 et se présente comme le « porte-parole des arts et de la culture » en français. Il favorise la rencontre et la collaboration entre les organismes et les artistes francophones de la Colombie-Britannique. Que vous soyez artiste ou friand.e de culture, le CCAFCB comporte de nombreuses ressources (comme un agenda d’événements et des formations!) qui pourront vous orienter sur la scène artistique. Maintenant, place aux artistes du Grand Victoria!

 

Catherine Babault

Catherine Babault, originaire de la France et établie au Canada depuis plus de 30 ans, est une photographe nature. Son travail se concentre sur la faune et la flore de l’Île de Vancouver. En décembre 2022, elle a publié Vancouver Island Marmot. The World’s Rarest Marmot, ainsi que Vancouver Island Wildlife. A Photo Journey en 2020. Son art alterne entre des portraits sidérants d’animaux et de la photographie abstraite, obtenue à partir de détails de la nature. Son approche éthique de la photographie est particulièrement intéressante. Babault est sensible aux enjeux de préservation et de restauration : elle cherche à réduire sa présence et ses traces. Son approche implique le moins d’intervention humaine possible. Par exemple, elle n’appâte pas les animaux, ne divulgue jamais au grand public les lieux de ses prises, elle ne photographie pas d’animaux en captivité. La photographe planifie également des tours guidés et des ateliers de photographie qui respectent les mêmes principes.

  Babault est une artiste dévouée qui va jusqu’à se lever en pleine nuit, pour arriver au petit matin, après deux heures de randonnée, au passage d’un groupe de wapitis dans une rivière. Pour jeter un coup d’œil à ses œuvres, dirigez-vous vers son portfolio en ligne.

 

Matt Stern

Peut-être connaissez-vous les vidéos viraux You’re magic ou bien Take it or leave it? Si c’est le cas, alors vous avez déjà été en contact avec la musique de Matt Stern, un musicien né à Montréal et vivant maintenant sur l’Île de Vancouver. Il a performé ses pièces lors de nombreux festivals locaux, comme le Festival d’été de Vancouver, Campbell Bay Music Festival ou Coup de cœur francophone. Il a aussi fait sentir sa présence musicale au Japon et en France. Son plus récent album, Rien qu’un animal (2022), est son premier opus entièrement en français. Connu pour ses textes en anglais, Matt Stern s’est lancé le défi d’explorer son bilinguisme, encouragé par la communauté francophone de Victoria et soutenu par ses ami.e.s musicien.ne.s. L’on y retrouve des pièces originales en français, mais aussi la traduction de pièces d’abord écrites en anglais. Sur cet album, Matt Stern réussit à alterner entre plusieurs genres musicaux, dont le soul, le funk, le pop et insère des douces balades, dont Ne me dis pas qui porte sur les limites à maintenir lorsque l’on prend soin des autres.

Il est possible d’écouter son nouvel album ainsi que ses autres morceaux sur Spotify, sur Apple Music ou Amazon. Matt Stern est également bien connu sur Tik Tok et YouTube pour ses reprises et ses vidéos ludiques.

 

Julie Bréhéret

Originaire de France, Julie Bréhéret, artiste peintre (et membre du C.A de la Société!), habite à Victoria depuis 2015, après avoir résidé dans les grandes villes du Canada. Son goût pour la peinture s’est développé il y a trois ans, sous l’impulsion de la curiosité et du désir d’apprendre un médium artistique, affirme-t-elle en entrevue à Culture et Confiture (Radio-Canada). Elle explore la matérialité, les couleurs et les textures de la peinture acrylique à travers des œuvres abstraites dont le style varie selon les techniques et les outils qu’elle emploie. Julie Bréhéret a participé à la première et la seconde édition de Art and Found Day, où des centaines d’artistes disséminent des œuvres dans l’espace public et au sein de leur communauté. Elle a également pris part à l’un des concerts-événements organisé par Canadian Parents for French Saanich Chapter, durant lequel elle a peint une toile au rythme de l’improvisation jazz du Noedy HD Jazz Band.

  Quelques-unes de ses toiles ont pu être vues dans le Hall du Ministère de la Santé, mais les visites étaient restreintes aux employé.e.s et à ceux et celles qui reçoivent une invitation du ministre. Hélas, comme nous attendions encore la nôtre, nous nous sommes contentés d’aller admirer sa boutique en ligne, et nous croisons les doigts pour qu’une exposition ait bientôt lieu à Victoria!

 

Kouskous

Kouskous est un duo de musique du monde composé du musicien Gay Cohen et de la percussionniste Amber Woods. Après un début de carrière musicale à Montréal, Cohen s’est établi à Victoria et a continué d’emmener au front la musique d’inspiration méditerranéenne, grecque, balkanique, moyen-orientale ainsi que des chansons du folklore francophone. Ils ont présenté de nombreux spectacles, dont plusieurs en collaboration avec la Société francophone de Victoria, ainsi que des démonstrations de rythmes d’à travers le monde. En parallèle, Kouskous offre des ateliers musicaux, sur la chanson des voyageurs de 1600 à aujourd’hui, sur la percussion corporelle canadienne et sur le doumbek, un instrument à percussion.

  Tenons-nous à l’affût pour leurs prochains spectacles! En attendant, quelques extraits de leurs performances se retrouvent sur leur site web.

 

Marc Tardif

Résident de Saanichton, Marc Tardif est un artiste particulier qui s’illustre de par ses multiples talents. Non seulement est-il versé dans les tours de magie, mais ses spectacles combinent en plus l’humour, la participation du public et ses talents de conférencier. En effet, ses numéros, pour la plupart présentés auprès des écoles et de jeunes publics, portent parfois sur la langue française et son apprentissage, comme « Magie de l’immersion française » ou « Magie de la langue française ». Il compte jusqu’à ce jour plus de cinq mille représentations à travers le Canada, les États-Unis et la France. Un parcours au haut millage pour notre artiste de Saanichton! Depuis la pandémie, Marc Tardif a entrepris de réaliser de nombreuses activités virtuelles pour répondre aux besoins criants des pédagogues pendant la pandémie.

  Curieux, curieuse? Notre magicien local possède une chaîne YouTube sur laquelle nous pouvons regarder des bandes-annonces de ses spectacles, ce qui inclut des tours de magie et des moments assez cocasses.